Patrimoine de Saint EUGENE

L'église paroissiale de saint Eugène

Eglise romane dans son principe (XIIème siècle) mais remaniée, en particulier voûtes du choeur et de la nef en 1892 et restauration du sanctuaire en 1980. Elle se compose de trois éléments: une nef unique, large, plafonnée en anse de panier, une travée sous clocher plus basse et un choeur droit surélevé de trois marches. Statues de St-François de Sales et notre Dame à l'enfant. A l'extérieur, le clocher carré est coiffé d'un toit pyramidal et le portail principal est surmonté d'un oculus. se visite toute l'année.

 

          
                  


 

CHATEAU D’ESCROTS ou DES CROTS

                     

 

 Situé à 5,8km au Nord-est de St-Eugène vous trouverez, visible de la route communale,  le Château des Crots.
Ce Château est de style gothique remodelé au XIX ème siècle. Il est privé et ne se visite donc pas.
D’après l’historiographe Courtépée, Escrots faisait partie  de la paroisse de Saint-Eugène-la-Plate.

Le château était porté « démoli » en 1868 et a été entièrement remodelé selon de mode Gothique avec une silhouette étrange de style  rhénan. De plan carré, il est ponctué à ses angles extérieurs par trois tours rondes à toits coniques recouverts de tuiles  vernissées.  Les logis, en trois ailes perpendiculaires délimitent une cour d’honneur. Hauts de deux étages sur rez-de-chaussée, ils sont percés d’ouvertures régulières de même que les tours de la façade orientale. La toiture du logis façade sud, est pourvue de deux grosses lucarnes dont les toits débordent.

Nous remercions M de CONTENSON, propriétaire du château, qui nous a autorisés à publier ce document.


 

LE VIEUX CHATEAU

 

Situé à 350 mètres environ au nord est de l’église et en contrebas de la RD 224 ce vieux château date Du XVIIème-XVIIIème siècle.  On manque d’informations historiques sur le Vieux Château. Dominant le vallon de Saint-Eugène le vieux château est une construction élevée sur un plan quadrangulaire, comportant un étage bas sous combles couverts d’une toiture très aigüe à quatre pans.  La façade principale ouverte sur une cour intérieure,  est flanquée par deux petites ailes en équerre, étroites sous pignons à toitures très basse et creusées chacune d’une fenêtre rectangulaire que surmonte un gros œil de bœuf. La porte est directement surmontée d’un oculus ovale. Les fenêtres du rez-de-chaussée sont soulignées par un appui inférieur supporté par deux modillons extrêmes cannelés qui concourt à la composition réellement raffinée de l’ensemble de la façade.

Ce vieux-château est privé et ne se visite pas.

Nous remercions Monsieur et Madame Gérard et Annie DUVIGNAUD, propriétaires qui nous ont autorisés à publier ce document.


 

 MOULIN DU CROT MONIAL

Le moulin du Crot-Monial faisait aussi  partie du domaine de la seigneurie du Croz Monial. Il est aujourd’hui en bon état, rénové par son ancien propriétaire, Monsieur Roland BEDERT, que nous remercions d’avoir bien voulu nous autoriser à publier ce document.


 

 
PONT DU CROT MONIAL

                                                                                           Le pont du crot monial emjambe le                                                                                                pontin.       
                                                                                           il est le seul accès au moulin.    


   

PIGEONNIER DU CROT MONIAL            

 

Croz Monial était jadis une celle du prieuré de Perrecy avec château, le tout indiqué démoli en 1854. Il reste cependant un petit pigeonnier à l’entrée de l’ancien château. D’après son propriétaire actuel , Monsieur Roland de Vaucelles, que nous remercions d’avoir bien voulu nous autoriser à publier ce document, ce pigeonnier daterait d’avant la révolution de 1789.